Qu’est-ce que le réalisme magique?

Réalisme magique ou l’art de manifester l’onirisme et l’étrangeté au sein même d’un contexte réaliste.

Origine de l’expression

L’expression est apparue pour la première fois en 1925 au cœur de l’expansion de l’expressionnisme et du surréalisme. L’idée des porte-paroles du réalisme magique est de remettre en question le réalisme, notamment celui qui ne s’attache qu’à l’existence objective et matérielle des choses. Suite à la première guerre mondiale, certains artistes tels qu’Otto Dix s’évertuèrent à donner une forme bien réelle au cauchemar vécu. Le réalisme magique émane peut-être de ce désir de représenter l’indicible, allant de la géhenne intérieure jusqu’au rêve ou à l’illusion dans tout ce qu’elle a de plus symbolique et poétique.

Résultat de recherche d'images pour  Résultat de recherche d'images pour
Otto Dix, Invalides de guerre jouant aux cartes                           Wounded soldier

Réalisme et étrangeté ne font qu’un

De nombreux ouvrages réalistes magiques proviennent d’Amérique du Sud. Le roman Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez en est une parfaite représentation : portrait réaliste sous forme de fresque historique d’une société et d’une famille mêlé à l’intégration totalement naturelle de manifestations surnaturelles.

Rob Gonsalves(Rob Gonsalves)

On retrouve le concept prégnant dans tous les ouvrages pouvant être catégorisés sous l’appellation « réalisme magique » que réel et illusion s’entre-pénètrent constamment par le truchement du rêve, du fantasme, du cauchemar… et que le rêve ou le fantasme sont aussi réels que le réel palpable autour de nous. On se rend vite compte que ces histoires sont émaillées de scènes à l’inquiétante étrangeté persistante, ou le concept de défamiliarisation est à l’oeuvre. La suspension consentie de l’incrédulité (suspension of disbelief) du lecteur se met alors en marche.

Le réalisme magique se différencie du fantastique ou du merveilleux dans la mesure où les phénomènes étranges voire paranormaux sont tout bonnement acceptés par le narrateur, et conséquemment par le lecteur, mais où l’on demeure dans un cadre réaliste et non totalement inventé, invraisemblable. Le RM est en ce sens plus proche de la littérature postmoderne qui remet en question le statut du réel, de la vérité, de la légitimité de l’auteur, de la fiction. Il peut servir de passerelle poétique à des questionnements philosophiques plus arides. Le RM prend en compte plusieurs dimensions, sans hiérarchie prédéfinie entre ces dernières. Le réalisme et la magie sont mis sur un pied d’égalité narratif.

WYETH, Andrew  Christina's World  1948  Tempera  32 1/4 x 47 3/4 in.  The Museum of Modern Art, New York(Christina’s World, Andrew Wyeth)

Vous avez déjà certainement lu des livres réalistes magiques… si je vous donne les noms des auteurs suivants, ça vous parle? Paul Auster, Laura Esquivel, Louis-Ferdinand Céline, Michel Tournier, Patrick Süskind, Philip Roth, Milan Kundera, Angela Carter, Jeanette Winterson, Isabel Allende…

La peinture réaliste magique

Le réalisme magique touche aussi à la peinture et au cinéma. Niveau peinture, quelques artistes ont ouvert la voie de l’étrangeté féerique tels qu’Andrew Wyeth (Christina’s world), ou Frida Kahlo et ses auto-portraits onirico-réalistes. Mais certains peintres se sont consacrés au RM comme Kevin Sloan et ses animaux amateurs de vaisselle, Rob Gonsalves et ses personnages qui démantèlent un paysage réaliste en paysage onirique.

MAGIC REALISM poster

Vous pouvez consulter le tableau pinterest pour voir le détail des oeuvres et les noms des artistes.

Pourquoi le réalisme magique peut sauver des vies

Comme je le disais plus haut, pour moi le RM est une forme de vaseline poétique permettant l’intromission tout en douceur de questionnements philosophiques intenses et hardcore sur le réel, l’expérience, la vérité. Questionnements que les jeunes lycéens par exemple appréhendent en philosophie, parfois de manière dénudée et brute. Pour moi, la représentation picturale et littéraire permet un premier contact plus doux et favorable à l’exégèse et à la maïeutique.

Ces invitations au doute se font dans une atmosphère poétique, étrange, défamiliarisante, comme si l’on pouvait enfin se dédoubler et se voir réfléchir. Qu’il est bon de mettre un coup de pied au derrière du réel matériel qui nous entoure, et de l’enrober de nos projections fantasmatiques ainsi que de nos spectres familiers ! Qu’il est bon de dépasser le point où la matière nous semble laconique et vide de sens. Qu’il est bon d’admettre l’existence de notre réalité intérieure au même titre que la réalité extérieure !

Ainsi donc, voilà ce qui m’a toujours attirée inconsciemment dans ce style, et ce qui m’attire toujours, peut-être plus consciemment aujourd’hui. Le réalisme magique, c’est aussi l’acceptation de l’onirisme comme étant une part aussi importante que la tangibilité qui nous entoure. Et c’est également renverser les codes, en regardant notre réalité avec des yeux d’extraterrestres, et superposer à ce réel si familier toute l’étrangeté dont il est paré.

 

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. I LOVE MAGICAL REALISM!!! I view dreaming as a very important part of reality – probably way more important to my happiness then what is considered traditional reality! Also I am a huge huge fan of Gabriel Garcia Marquez and Frida Kahlo!!! Your writing and depth of meaning is this post is so well done and truly touching!!!

    Big hugs,

    Asha

    Aimé par 1 personne

    1. I’m so glad you like it Asha. I know dreaming is a big part of your life and your art, and it is what makes your fashion style and your poses and your choice of locations etc. so special, so moody and beautiful. Any other fashionista would be unconsciously reproducing other people’s styles and places they reckon are « in ». This is what I dread more about fashion and lifestyle bloggers. The lack of imagination, personality, originality and ability to dream and envision new things ! Your style is unquestionably unique and powerful !

      J'aime

  2. Jim dit :

    J’aime beaucoup ton article et tes références. Mais je me pose encore la question de la différence avec le fantastique. Si j’ai bien compris. et pour vulgariser, le RM serait du fantastique qui prend sa source dans l’onirisme, dans l’individu ? Il s’agit de projection des fantasmes ou cauchemars dans le réel. Contrairement à du fantastique brut qui peut être plus « concret » dans l’histoire. Comme un monstre bien réel, pas une projection ?

    Aimé par 1 personne

    1. Oui totalement ! Et le fantastique, on doute, on flippe, on demande si l’événement qui vient de se produire est réel ou le fruit de notre imagination… alors que dans le Rm on est en mode ballek, les personages acceptent le truc, mais ça crée une atmosphère vraiment chelou pour le lecteur ! Genre ouais ok y a des gens qui niquent dans des boîtes en plexi et leur énergie sexuelle modifie les frontières entre réel et illusion (Angela Carter, The infernal machines of Dr Hoffman) = complètement accepté par les personnages et le narrateur. Alors que toi : What the fucking fuck ? ^^

      J'aime

  3. lanuit. dit :

    Sans surprise, je ne peux qu’aimer ! Merci beaucoup pour cet article qui m’a permis de découvrir de nouveaux artistes !

    Aimé par 1 personne

    1. Avec grand plaisir ! Merci d’être passée 😘

      Aimé par 1 personne

  4. Bonniesdressing dit :

    J’adore le réalisme magique ! Je ne savais pas que ça s’appelait comme ça et grâce à toi j’en apprends plus ! C’est vrai que l’ambiance est assez poétique et étrange à la fois, et j’aime beaucoup, on se sent presque captivé par les images!
    Je t’embrasse ♥

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s