Ménade

Vous avez peut-être déjà aperçu les Ménades dans la culture populaire (True Blood), ou chez les classiques grecs (Les Bacchantes d’Euripide) ou tout simplement entendu parler de ces nymphes alliées à Bacchus/Dionysos portant souvent des peaux de bêtes et exhortant les masses à s’enivrer et à danser jusqu’à ce que l’extase s’empare d’elles?

Ménade-1

Du côté de la Mythologie

C’est avec mon acolyte Jim Lefeuvre (allez vous abonner à son très bel insta!) que nous avons réinterprété le fameux mythe des Ménades au coeur des vignes languedociennes.
La Ménade, par ses danses erratiques, ses cris et sa musique, entraîne le peuple à laisser la raison de côté pour mieux célébrer l’extase et la communion avec Dionysos à travers l’orgie et le stupre.

Ménade-2Ménade-3

Les cornes en sarment rappellent l’animal « totem » de Dionysos qui est le taureau. Le taureau est aussi connu en astrologie pour être le signe le plus hédoniste qui soit. Il profite de tous les plaisirs terrestres et les célèbre avec éclat et panache.

Ménade-4

Les danses étranges et chaotiques des Ménades peuvent effrayer au premier coup d’oeil : tant mieux. La peur crée une forme d’excitation sexuelle, et les Ménades jouent sur cette tension pour mieux ôter tous les tabous qui se poseront sur leurs passages et enjoindre les invités à se laisser gouverner par la frénésie du corps en transe.

Ménade-5Ménade-6

Selon Paul Diel dans Le Symbolisme dans la Mythologie Grecque, les Ménades incarnent le « symbole du déchaînement frénétique des désirs multiples » et de la « libération à l’égard de toute inhibition » dont le « châtiment est l’écartèlement ».

Ménade-7

Lors de la célébration, il arrivait parfois qu’un taureau soit en effet démembré (sparagmos) par les convives déchaînés. La fête se terminait par un surprenant repas : l’animal écartelé devait être mangé (omaphagia). Ce rituel était l’aboutissement de la soirée, une forme de communion dans la chair et le sang à travers laquelle on pouvait soi-même devenir le dieu Dionysos, en arrachant aux divinités ce morceau d’extase divine, ce petit bout d’éternité que les humains ne peuvent connaître.

Du côté des Arts

Je suis tout simplement fan de ces représentations picturales de Ménades, de l’incroyable mouvement que l’on ressent dans ces tableaux, de cette frénésie qui peut se retrouver dans les oeuvres évoquant les sabbats de sorcière (telle que La Ronde du Sabbat de Louis Boulanger), avec ces mouvements portés vers le ciel, le cosmos, tout en restituant la folie tous azimuts des Bacchantes.

Maenads
Maenads, John Collier

Résultat de recherche d'images pour "Orpheus attacked by the Maenads of Ciconia"  
Orpheus attacked by the Maenads of Ciconia, Valerio Castello & Gregorio Lazzarini

Clin d’oeil à ma région

Je tenais à faire ces photos dans le sud de la France, et par chance, j’ai trouvé ces vignes au coeur de mon village. Leur aspect « touffu », l’incroyable lumière du soir et le Canigou en arrière plan ne pouvaient que me faire adopter ce lieu comme setting éphémère. Il y a quelque chose de magique à revenir sur les traces de son enfance et de son adolescence et de la revivre en changeant les codes, et en renversant le cours de l’histoire. A l’époque, je ne me rendais pas compte de la chance que j’avais d’être entourée d’autant de beauté, et je ne la célébrais pas forcément comme maintenant. A présent, je peux lui rendre l’hommage qu’elle mérite, tout en me transformant en personnages fantastiques, d’un autre temps, d’une autre dimension, et en m’éclatant tout bonnement ! Se déguiser, se métamorphoser, quitter son corps et le transcender à travers le costume et la mise en situation, c’est comme revivre son enfance une deuxième fois et se raconter des histoires. J’aimerais que chaque adulte puisse ressentir la joie profonde qu’est celle du travestissement et de l’illusion théâtrale à laquelle chaque enfant s’adonne lorsqu’il joue. Cesser de jouer, c’est se condamner à une vie triste et monotone. C’est être déjà mort.

Une collaboration riche et fructueuse

Quel bonheur de retrouver mon cher ami pour se raconter des histoires comme on le faisait à nos 16 ans ! Travailler avec un photographe qu’on connaît et avec qui on a noué une vraie complicité, c’est sincèrement une aubaine incroyable. Jim et moi avons un terrain commun, nous adorons nous raconter des histoires, imaginer des univers, des situations, et surtout : les mettre en scène. Soit à l’écrit, soit visuellement, à travers différents supports. Chacun de notre côté, on a toujours fait ça, et quand on s’est rencontrés à 15 et 16 ans, il y avait comme un soulagement ; enfin, nous n’étions plus seuls dans notre soif de création, dans nos délires démiurges. Et rencontrer un alter ego qui soit source d’inspiration, moteur et boost, c’est incroyablement apaisant et excitant à la fois !

Jim guide de manière douce et libre la séance photo. On part d’une idée commune, c’est souvent le fruit d’une conversation, d’une anecdote autour d’une couleur, d’un épisode de série, d’un lieu, d’une légende… Et autour de cette graine d’idée germe rapidement tout un verger d’inspirations qui ne demande qu’à s’épanouir ! Si jamais vous souhaitez faire quelques photos avec lui, n’hésitez pas à lui parler de vos paysages intérieurs, de vos songes, il saura transposer votre personnalité dans un cadre qui vous correspond et vous met en valeur.

Les séances photos sont souvent extrêmement rapides, le gros du travail étant l’avant (les discussions, les recherches… ce qui n’est franchement pas désagréable, bien au contraire !) et l’après (les retouches). Le « pendant » est juste magique et coule de source, car c’est la traduction de nos envies et des secrets que l’on partage.

Il y a beaucoup de photographes qui vous considéreront « juste » comme des modèles, et s’en suivra une séance photos légèrement objectifiante…. Jim est absolument tout l’inverse, et il n’acceptera jamais une collaboration sans une once de feeling, de discussion, et d’humanisation en quelque sorte. Pas étonnant qu’il ait lancé « Humans of Perpignan » il y a quelques années, série de portraits écrits et photos de locaux, notamment artistes et artisans de renom ; un cocktail immersif valorisant tout le potentiel humain de notre région.

En plus d’être inspiré/inspirant, doux et sécurisant, Jim possède un oeil remarquable et extrêmement vif. Il visualise très rapidement le potentiel graphique et sait définitivement peindre avec la lumière d’un lieu. Un simple endroit sera magnifié, rendu grandiose, et une scène à première vue banale, si l’on ne considère que la juxtaposition d’éléments, devient épique. Pourquoi? Car il sait communiquer sa vision au plus grand nombre. Une sorte de pédagogue de l’image. Je pense que son attrait pour le reportage lui vient aussi de là. Et on ne parle que de l’univers pictural, c’est aussi un écrivain de talent qui écrit poèmes, nouvelles et roman(s) depuis de nombreuses années. Parfois j’aimerais faire un flashforward dans le futur : je sais qu’on connaîtra son nom, et j’ai déjà hâte d’y être !

Tenue

Robe, Asos
Sandales, Pimkie
Couronne, Ever Fairy
Collier, Fait par moi-même (cristal de swarovski rubis)

Photos

Jim Lefeuvre (faites un tour du côté de ses superbes tirages du sud et de son insta!)

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Jim dit :

    Comme tu as raison pour le travestissement et la joie de retrouver ses élans naturels d’enfants. On devrait tous faire ça régulièrement, question de santé mentale…
    Tes éloges me touchent , merci beaucoup Claire ! Tu sais que le plaisir et l’admiration sont partagés et ton influence certaine. Un régal de s’auto booster l’un l’autre artistiquement. On crée une véritable spirale ascendante avec nos énergies distinctes et complémentaires! Trop hâte de nos prochains projets !

    Aimé par 1 personne

  2. Nymeria dit :

    Ces photos sont vraiment magnifiques !
    Merci de les partager😊

    Aimé par 1 personne

    1. Avec beaucoup de retard, mille mercis pour ton mot, et puis félicitations pour ton superbe blog !

      J'aime

  3. La robe parfaite pour incarner une ménade quoi ! ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Merci !! Mais oui, lorsque je l’ai vue, j’ai tout de suite visualisé une Ménade ou autre créature dionysiaque paradant dans les vignes avec ❤ Merci pour ton gentil mot !!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s