Paris Fashion Week avec Oxford Fashion Studio

C’est la Fashion Week à Paris, et à ma grande (et belle !) surprise, j’ai été conviée à l’hôtel Intercontinental hier par Oxford Fashion Studio pour assister à deux superbes défilés de collections couture / prêt à porter / mariage de designers internationaux.

Passé le « choc » de la bonne nouvelle (même si j’avais mis mon blog en pause, je me dis que cela vient un peu « récompenser » mon travail d’écriture et le travail photo de Pierre et Jim de l’an dernier), j’enfile mon perfecto or (Fashion week Baby!), j’embarque mon acolyte avec moi, et nous nous dirigeons dans le 9ème arrondissement face au Palais Garnier.

Premier choc esthétique. L’hôtel est doté d’une magnifique verrière où nous patientons le temps que l’immense salle de réception où se déroulera le défilé soit prête. Une fois que nous pénétrons dans l’arène, c’est une pièce sublime que nous découvrons. Un bijou baroque haut de plafond, orné de lampes florales art nouveau et de voûtes gothiques ; le tout baigné dans une lumière rouge enveloppante et mystérieuse. Nous prenons place au premier rang, tout proches de l’impressionnant tapis rond faisant office de scène. Les invités viennent de partout, parlent dans toutes les langues, certains sont clairement dans l’industrie de la mode, d’autres tiennent des blogs, certains sont vêtus de marques de luxe de la tête aux pieds, d’autres ont misé sur leurs plus beaux atours pour cet événement spécial… Tous s’observent un peu en chiens de faïence et essayent de décrypter les origines sociales et professionnelles des autres invités en se fondant sur une analyse anthropo-sémio-fashionesque à coup de regards lasers de caisse (scan de haut en bas). Je pense que pour beaucoup, nous ne nous sentons pas à notre place ici, certainement un peu imposteurs… Mais je me dis que si nous sommes tous là, c’est bien que nous avons des points de vue et des atouts complémentaires à apporter aux designers qui vont nous présenter leur travail. Ça me rassure un peu, moi qui suis si prompte à me sentir comme une étrangère, jamais à ma place…

Au final, quand je voyais certains influenceurs envoyer des textos pendant le défilé, soudain je n’avais plus aucun doute sur la justification de ma présence là-bas. Plus on est invité, plus on devient blasé? A mes yeux, le sens du merveilleux doit constamment être entretenu, et ces deux défilés étaient pour moi une manière de pratiquer l’art du « suspension of disbelief », non nous ne sommes plus dans le monde réel, alors profitons-en pour rêver les yeux ouverts!

13 collections. 13 visions du monde. 13 univers.
Une diversité incroyable des matériaux, des ambiances, des coupes et des inspirations.
En tenant compte de cette riche pluralité, le thème de la nature, du respect de cette dernière, d’une mode plus consciente et plus en harmonie avec les éléments était clairement célébré. Pour tout ce travail riche et intelligent, bravo à tous les designers !

1. Ellen London, éclat de la diversité
www.ellenlondonstudio.com | @firefly_africa_asia 
 
Des coupes prêt à porter, un feu d’artifice de couleurs, des superpositions de matières, des vêtements qui se révèlent, couche après couche. Inspirée par l’automne et ses couleurs, Ellen nous invite à découvrir son oeuvre comme on découvre un étranger, mu par le désir d’aller au-delà de la surface, au-delà du tapis de feuilles automnales et bigarrées, et de renforcer les liens spirituels qui nous unissent à la nature et aux humains autour de nous.

2. BaublesNBloom, The Banjara Inspiration Image result for coeur
www.baublesnbloom.com | @baublesnbloom
 
 
Cette collection m’a beaucoup émue. Chaque vêtement m’a entraînée dans un univers différent. J’étais tantôt projetée dans un soyeux bain de turquoise, je flottais sur une traîne aux couleurs lumineuses du majestueux paon, travail délicat du bombyx ; tantôt je m’engouffrais dans la nuit noire du kaftan, dans les pans de corail, de velours. Les broderies sur plusieurs mètres de long, les heures de travail, les majestueuses coiffes et les techniques traditionnelles (Bandhani) défilaient devant moi, muette/émue que j’étais devant tant de finesse et de beauté.
Chaque création est liée à un élément : le jour, la nuit, l’eau, la terre, le feu et la joie, source de toute vie. Il est clair que ces inspirations bachelardiennes mêlées au folklore indien allaient totalement capter mon attention !
Selon la créatrice, le « Banjara » ne s’apparente pas à une communauté ou une tribu, mais bien à un état d’esprit. Il correspond à la femme citadine qui n’oublie pas ses racines, proche de la nature tout en restant moderne, libre et non conformiste. Une femme qui ne craint pas de faire un « statement » lorsqu’elle choisit ses vêtements avec soin.
Toutes les créations sont brodées et peintes à la main, inspirées de traditions indiennes, madhubani et mithila, un art millénaire utilisé lors de célébrations antiques.

3. Opera Recycles, Opera Recycles Image result for coeur
www.operarecycles.org | @operarecycles 
 
 
Quel étonnant nom que celui d’Opera Recycles, un collectif de designers fondé par Megan Miller ! On y crée, à partir de multiples matériaux recyclés, d’incroyables oeuvres d’art couture. Basé en Caroline du Nord, le collectif met un point d’honneur à faire travailler les designers locaux, et à donner une seconde vie aux matériaux locaux. Cette mode de plus en plus consciente est une véritable inspiration pour tous les designers et le public amateur ainsi que les consommateurs. Mais plus qu’une mode consciente, Opera Recycles c’est aussi et surtout une mode étrange, féerique, immensément inspirante ! De la robe créée à partir de prospectus publicitaires, à la tenue de reine égyptienne, ou à celle, enchanteresse, d’une jeune fille au tambour évoquant les histoires de Noël ou les contes de Grimm, Opera Recycles réussit parfaitement à nous immerger dans son monde extravagant et rêveur.

4. Lontessa, Te Wao nui a Tané Image result for coeur
www.lontessa.com | @lontessa
 
 
Inspirée par la biodiversité de la Nouvelle Zélande, cette collection nous emmène dans un berceau de sensualité vaporeuse aux couleurs aussi riches que la rutilance des pierres précieuses. L’on peut admirer la douceur de la soie, la fragilité et la finesse des perles alors que les ondoyantes silhouettes passent sous nos yeux tels de grands oiseaux exotiques. Cette collection a été créée dans le respect de l’écologie et rend hommage à l’iconographie néo-zélandaise, riche de féminité et de diversité. J’ai adoré cette sublime collection, les tissus vaporeux et les couleurs profondes offertes à nos yeux : émeraude, bleu pétrole, corail, lilas… Un subtil mélange expressif de douceur et d’élégance fait de voilages, de courbes et de plumages soyeux.

5. Tiger’s Eye Clothing, Space Witch Geisha Image result for coeur
www.tigerseyeclothing.com | @tigerseyeclothing 
 
 
Une collection créée par quelqu’un qui se prénomme Space Witch Geisha, je ne peux qu’accrocher ! On entre dans des teintes beaucoup plus sombres et nocturnales. La créatrice s’inspire d’un univers occulte, mystique et science-fictionnel. Les sequins abondent et le layering est pratiqué avec goût et délicieuse étrangeté. Cette étrangeté qu’on retrouve chez les femmes un peu mystiques, celles qu’on s’imagine vivre dans les bois, celles qui se confectionnent une coiffe à partir de branchages et d’une ancienne tiare en or. Un brin gothique, un brin ésotérique, un brin médiévale, cette collection m’a époustouflée. J’ai cru voir des sorcières, des chevaliers, des reines couvertes d’or. Une descente inconsciente dans tous les archétypes de la femme libre.

6. Ler Ligisa, Safari Vibrations Collection
www.lerligisa.com | @ler_ ligisa
 
Cette collection s’ancre dans l’observation des femmes à la campagne ou dans la vie citadine, l’observation de la faune, des girafes, de la flore. La designer franco-kényane puise aussi ses influences de son background artistique, son travail de peintre, et l’on sent cette répercussion sur l’harmonie parfaite entre l’élégance et la tradition, entre l’utilisation du tartan, du wax et des coupes classes comme celle de la combinaison par exemple.

7. Mazelle Studio, Queen of the East Image result for coeur
@mazelle.studio
 
 
Un melting-pot d’inspirations diverses, entre les coupes 70s des pantalons flare, les tissus Adire (le tie-and-dye africain) et la modernité des associations de textures, de coupes. La styliste est influencée par la vie urbaine et la musique nigérienne. J’ai adoré la profondeur des couleurs et des textures brillantes qui donnent envie de s’allonger, oisive, telle une reine de Saba, ou d’éblouir la scène d’un nightclub des coruscations du tissu ! J’ai beaucoup apprécié les manches ballon ultra bouffantes, ce je ne sais quoi Renaissance qui se mêle parfaitement aux coupes actuelles !

8. Syeda Amera, Bridal Collection 2019 Image result for coeur
www.syedaamera.com@syedaamera
 
 
Collection de mariage coruscante et chatoyante, mixant les textures et les effets. Une bouffée d’air frais dans l’univers nuptial traditionnel ! Du pêche pastel au rose poudré en passant par des verts d’eau ou bleu ciel, notre designer Pakistanaise nous régale de paillettes, de sequins, de doux voilages et de coupes empruntées au Sari traditionnel où perles incrustées chevauchent broderies délicates. Une mer scintillante où se reflètent la magnificence du Noor Mahal ou des jardins de Shalimar… Elégance et mystère imprégnées des tons lumineux de la nature et des éléments. 

9. Tisharth by Shivani, Circle of Life Image result for coeur
@Tisharth_by_shivani
 
 
Arrivés au défilé, un petit tote bag nous attendait. Dans chaque tote bag se trouvaient de superbes dépliants élégamment scellés dans des enveloppes de papier de riz, mais aussi une petite broche symbolisant un cercle incrusté de sequins. Ce cercle est le totem même de la collection de Shivani Jain. Le symbole du cercle revient et s’inscrit sur chaque vêtement comme un refrain : le cercle représente la somme d’une vie bien remplie où nous avons cumulé expériences et sagesse. Sublimes combinaisons roses côtoient jupes bouffantes en tulle, et la collection se décline subtilement du vieux rose jusqu’au bordeaux et noir profond, souligné par de superbes détails argent. Cette collection m’a énormément marquée, Tisharth parvient à fusionner une élégance moderne avec un aspect « femme fatale » plus classique à travers d’incroyables robes cocktails magnifiquement structurées et érotisantes. 

10. Maison Joan Dominique, « Le Premier » Image result for coeur
www.joandominique.com@maisonjoandominique 
 
Alors que la designer n’avait jamais fait l’expérience de la neige et de l’hiver, cette collection rend hommage aux saisons froides tout en liant chaque vêtement par la feuille de Ginkgo que l’on retrouve comme un hommage à l’Arizona dont est originaire la créatrice. Pour moi cette collection Homme résonne comme un revival de la mode victorienne et edwardienne de la fin du 19ème siècle en Angleterre. La queue de pie, la canne, les coupes cintrées et élégantes pour mettre en valeur la carrure masculine, la structuration des épaules, de la taille et les superbes cols satinés et boutons de manchette imposants contribuent à faire de ces hommes de nouveaux dandys exigeants parés pour affronter la morsure du froid. 

11. Lior Charchy, Working Hands Image result for coeur
www.charchy.co.il | @lior_charchy_bridal 
 
 
Moi qui ne raffole généralement pas du tout des robes de mariée (trop blanches, trop meringues, trop emphatiques…) j’ai absolument adoré cette collection d’un raffinement et d’une délicatesse extrême. L’incroyable travail du designer Israélien a ébloui toute l’audience. Le tulle, la dentelle et la broderie ne formaient qu’un ensemble éthéré et aérien, chaque modèle un cygne d’élégance évanescente. Quelque chose de gothique dans ces silhouettes marmoréennes, quelque chose de l’héroïne virginale presque spectrale, mais les sequins et les formes flattant l’anatomie féminine venaient rappeler la corporalité sculpturale de chaque robe, faite pour être admirée et être portée.  

12. Ayano Takami, Passing On
www.ayanotakami.com | @ayanotakami_
 
Une histoire incroyable pour cette collection unique ! Ayano Takami l’a intitulée « Passing on » pour symboliser la continuité de la vie, celle qui se perpétue à travers les multiples changements et redirections. Takami a repris les kimonos de sa mère défunte pour mieux leur insuffler un nouveau souffle et donner naissance à de nouvelles tenues, de véritables oeuvres d’art déconstructivistes. A partir du vêtement traditionnel, de nouvelles coupes, de nouveaux éléments (cols, manches bouffantes…) sont apportés pour donner une seconde vie au passé. L’atemporalité de la tradition se perçoit entre les couches asymétriques de tissus qui permettent au vêtement ancien d’être adapté à la vie de tous les jours. J’ai adoré les tenues couleur cornaline et sable, une jambe de pantalon d’un côté, un voile plissé de jupe de l’autre, une manche aérienne et une manche presque baroque pour les plus originaux ! Pour un look estival moins audacieux, mais tout aussi stylé, le short blanc accompagné de la sublime cape/trench aux motifs floraux rutilants fonctionne aussi à merveille !

13. Agnala, The Fearless Charm
www.agnala.com | @agnalaofficial 
 
Dernière collection inspirée par le personnage de Malahayati, première femme amiral dans l’Indonésie du 16ème siècle. Ces soldats féminins au charme intrépide sont enrubannés dans du rose poudré, du bleu pastel et de superbes cols ouvragés. On retrouve l’aspect « praticable » de la tenue souvent composée d’un pantalon, d’une robe structurée à la taille, renforcée aux épaules sur laquelle on ajoute un superbe voilage fantomatique brodé de mille perles et mille pierreries scintillantes. Féminité et praticabilité au summum pour des aventurières hardies !

Bilan

Je me suis sentie réellement honorée d’assister à ces incroyables défilés qui m’ont fait voyager, rêver, réfléchir sur les influences dans la mode et en art en général… L’histoire et notre histoire personnelle sont de réels viviers, des puits d’inspiration si profonds et si riches qu’il suffit d’y plonger son regard quelques instants pour en tirer d’infinies oeuvres d’art qui peuvent changer la vie de certains, changer la perception, permettre de vivre en harmonie et sérénité avec son environnement. Je me suis sentie humble et toute petite face à tant de beauté et de travail, et en prenant le temps d’y réfléchir un peu plus aujourd’hui, je peux dire que ça a renforcé mon désir de terminer ce que j’entreprends. S’il s’agit de l’écriture, j’ai envie de donner à d’autres autant de rêve, de beauté et de magie qu’on a pu me donner hier en une après-midi.
IMG_20190304_195038

18 commentaires Ajouter un commentaire

  1. La Fashion Week c’est mon rêve absolu ! C’est sur la bucket list before i Die 😂
    Sinon gros coup de coeur pour la collection ethnique de BaublesNBloom et aussi pour les robes de mariées de chez Lior Charchy.
    Ça devait vraiment être un spectacle incroyable à voir. Bravo pour cet article !

    Aimé par 1 personne

    1. Oh mille mercis!! Tu auras une invitation c’est sûr ! Ton blog est topissime !!! Merci pour ton retour, j’ai adoré les 2 collections que tu as citées aussi 😘

      J'aime

  2. apprendreareverblog dit :

    Hello,

    Wahouuuu quelle expérience unique tu as du vivre, ça a du être un show incroyable a voir!!
    Après en terme de mode je t’avoue que je n’y connais pas grand chose et les looks me paraissent toujours un peu farfalus!
    Mais bravo pour cet article et pour cette expérience que tu as vivre!

    Aimé par 1 personne

    1. Une très belle expérience ! Les looks y a de tout, du farfelu féerique à du prêt à porter totalement « passe partout » juste chic et recherché 😉 mais oui c’était très sympa de pouvoir assister à toute cette créativité effervescente !

      J'aime

  3. Coucou !
    J’ai le droit d’être jalouse ? Quand j’ai vu ça sur tes story Instagram, je t’avoue que je t’ai vraiment enviée.
    Ça devait être tellement cool comme soirée et puis alors le lieu est aussi dingue que les tenues 🙂
    Bisous Claire Marie
    Chloé

    Aimé par 2 personnes

    1. Ça t’aurait beaucoup trop plu !! J’ai eu du bol, il faut guetter ses spams pour les invitations! Si j’avais pas regardé, j’aurais loupé l’invitation ! C’était vraiment splendide oui ❤️

      J'aime

  4. vanessaplume dit :

    Oh comme j’adorerai pouvoir y assister ! Les créateurs / créatrices ne manquent pas d’imagination et les tenues sont superbes . Même si j’avoue que je ne me verrai pas les porter, on ne peut que souligner le travail autour de leurs réalisations !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui exactement, la mode est un art complet qui demande autant de connaissances techniques que de connaissances historiques artistiques et de l’imagination pour briser les codes et nous faire rêver 😍

      J'aime

  5. christelle5251 dit :

    Bonjour , quelle découverte, la chance d’assister au défilé, félicitation à toi

    Aimé par 1 personne

    1. C’est clair que c’était une dinguerie ! Merci beaucoup 😘

      J'aime

  6. coucou j’ai eu la chance de pouvoir être dans ce milieu pendant longtemps

    J'aime

  7. lafeebiscotte dit :

    Coucou même si les vêtements ne sont pas toujours à mon goûts j’adorerais y participer une fois.

    Aimé par 1 personne

  8. Cathy dit :

    Je ne suis pas forcément une grande « modeuse » (même si j’aime les fringues et le shopping ^^), je n’y connais pas grand chose en haute couture mais ton article m’a vraiment fait voyager le temps de quelques minutes ! Ça doit être assez incroyable d’assister à ce type de défilé et de découvrir des collections aussi riches que variées, aussi originales qu’excentriques… Quelle expérience !
    J’ai adoré que tu nous montres l’envers du décor et que tu nous racontes tes impressions.

    Aimé par 1 personne

    1. ça me fait super plaisir que ça t’ait plu, et oui l’envers du décor, j’aurais pu l’accentuer davantage mais je veux pas m’attirer certaines foudres ha ha ! merci de l’avoir remarqué, c’est aussi tout le concept du blog 😀 MERCI MIL FOIS!!

      J'aime

  9. Je confirme, cet hôtel est une pure splendeur ! ❤ MAGNIFIQUE !
    Tout comme toi, pour avoir déjà participer à des défilés de Fashion Week, j'ai l'impression que beaucoup de personnes viennent juste pour être vues et semblent un peu blasée… Moi j'ai toujours des paillettes dans les yeux, c'est tellement cool de faire des choses dont on n'a pas forcément l'habitude et qui nous sortent du quotidien !

    Mention spécial pour ces looks, ils sont CANONS ! De la haute couture quoi ! haha

    Aimé par 1 personne

    1. Mais oui, je ne comprendrai jamais ces gens ! C’est un pur honneur que de voir de telles créations d’aussi près ! 😍😍😍

      Aimé par 1 personne

  10. Coucou !
    Quelle expérience !!! Je rêve de retourner au moins une fois à la fashion week !!
    J’avais eu l’occasion d’y aller une seule fois, au défilé de C.Guillarmé, mais c’est une expérience que j’aimerai tant renouveler 🙂
    Bises

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s