Les affres de l’adolescence dans les films d’horreur

A quel meilleur support songer que le cinéma d’horreur lorsque l’on souhaite transposer à l’écran l’agonie adolescente de la transformation corporelle et psychologique, la pression des deux mondes, celui de l’enfance que l’on quitte, et celui de l’âge adulte et ses codes incompréhensibles dans lequel on fait son entrée?
Films : Grave, Teeth, Carrie au bal du diable, It follows, Ginger Snaps.

L’expression du trauma dans les films/livres adolescents (USA)

L’expérience du trauma est particulièrement riche et se trouve de manière pléthorique dans de nombreux romans américains d’apprentissage. La découverte de soi est souvent payée à prix cher : l’écriture du trauma donne lieu à une littérature exploratoire riche et fascinante. Les procédés psychologiques de refoulement, de répression, les hallucinations et autres obsessions sont retranscrites par des procédés littéraires qui permettent de comprendre le mécanisme du trauma dans ce qu’il a de plus sombre et dédalesque.